Culture

Tous à l'encensoir !

Lin Chieh-An
| No. 2 | Posted on 18th Aug 2016

Dans toutes les cérémonies traditionnelles de Taiwan, l’encens, sous forme de  fins bâtons, est l’un des élément principaux. Pour beaucoup l’odeur qui se dégage de leur fumée évoque la paix et la quiétude, propices à l’expression du respect envers les dieux, les ancêtres et les esprits.

Mais pour d’autres, l’encens serait plutôt un excitant ! Ceux-là se réunissent pendant la nuit du réveillon du nouvel an lunaire pour s’adonner à ce que l’on appel la course à l’encens. Massés devant les portes des temples et prêts à s’élancer, ils tiennent tous dans leurs mains une gerbe d’encens allumée, le premier qui réussira à déposer sa gerbe dans l’encensoir recevra, selon la légende, la bénédiction des dieux pour toute l’année.

Minuit sonne, les portes s’ouvrent. Bâtons à la main, les fidèles sprintent jusqu’à l’autel ! En un clin d’œil on trouve déjà des centaines de bâtons dans l’encensoir et presque autant de fidèles qui réclament la première place dans une ambiance bon enfant. Cette nuit-là le fracas des pétards fait oublier le calme habituel des lieux comme le froid mordant qui y règne en cette saison, mais la prière reste dans tous les esprits.