Proverbes

Il n'y a pas de maître aux élections, sinon l'argent.

Rédaction
| No. 6 | Posted on 19th Aug 2016

選舉無師傅,用錢買就有
(suán-kí bô sai-hū, iōng tsînn bé tō ū)

Traduction : Il n’y a pas de maître aux élections, sinon l’argent.

Avant la démocratisation des années 80, les élections locales existaient déjà, mais seulement pour la forme. Plus précisément, sous la loi martiale, les Taïwanais ne jouissaient pas de vraie démocratie. Afin de consolider son régime dictatorial, le KMT introduisait ses subordonnés partout sur l’île, lesquels offraient des pots-de-vin aux électeurs.

Il arrivait même que des villageois donnent leur pièce d’identité en échange d’une somme d’argent et de quelques denrées. Certains disaient aussi, « si un tel n’a pas été élu avec des pots-de-vin, comment a-t-il pu l’être ? »

De nos jours, de tels événements se sont raréfiés. Des scandales à grande échelle ont été révélés à plusieurs reprises et à divers endroits. D’autant plus que les jeunes générations, nées après les années 80, savent qu’il est possible de décider de leur avenir. Elles ont pris conscience que leur vote, que leur participation, ainsi qu’un terrain où les candidats peuvent débattre librement, constituent le premier pas à la démocratisation.