Proverbes

Vœux pour le nouvel an

tracy
| No. 2 | Posted on 18th Aug 2016

Bonne année !
Magnifique et mirobolante année 2015 ! Que vos souhaits se réalisent et que les mauvaises ondes disparaissent comme par enchantement !  un camarade

Je vous souhaite à vous et à vos proches une excellente année 2015. J’espère que vos projets se réaliseront et que vous vous épanouirez dans tout ce que vous entreprendrez. Je vous souhaite également de rester en bonne santé.  un professeur de français

Étant étudiante étrangère en France, j’ai reçu les messages cités ci-dessus lors du réveillon de l’année 2015. Les Français ont l’habitude de se souhaiter leurs vœux avec leurs propres mots. Dans la culture taïwanaise, la couleur rouge symbolise le bonheur, ce qui fait que les vœux sont souvent calligraphiés sur des papiers rouges. En général, ces expressions se composent de quatre caractères. Je voudrais ici vous en présenter deux en particulier.

Durant le passé, la société taiwanaise a été dans la misère et dans la pauvreté, entre autres pendant les deux guerres mondiales. Au sein de chaque famille, les parents avaient souvent une dizaine de bouches à nourrir, ce qui représentait pour eux un fardeau non négligeable. Dans de telles conditions de vie précaires, les gens travaillaient dur tout en espérant gagner assez d’argent pour que leurs enfants grandissent sains et saufs. Et c’est aussi pour cette raison-là que beaucoup de souhaits ne se séparent pas de l’argent ou de la prospérité.

招財進寶 (zhao cai jin bao)

Le dessin ci-dessus se compose de quatre caractères, dont l’ensemble veut dire « récolter de l’argent et faire entrer des trésors ». Comme il y a beaucoup d’éléments communs dans les quatre caractères, nous les fusionnons pour en faire un caractère géant. Celui-ci se trouve très fréquemment sur la porte d’entrée des magasins et des maisons.

恭喜發財 (gong xi fa cai, kiong hí huat tsâi)

Pendant les festivités du nouvel an, c’est sans doute l’expression que vous entendrez le plus souvent. Elle veut dire tout simplement « toutes mes félicitations pour votre bonne fortune ». On félicite ceux qui ont eu du succès et on souhaite nos meilleurs vœux à ceux qui attendent encore leur chance. Lorsque vous prononcez « gong xi fa cai » (en mandarin) ou « kiong hí huat tsâi » (en taïwanais), pensez à faire comme les Taïwanais : refermervotre poing droit dans votre main gauche en faisant un geste de prière (ou d’imploration) en même temps !