Histoires

| No. 5

Bédé
La perspective taïwanaise
Proverbes
Une femme vaut mieux que trois dieux
Société
Un Taïwan toujours colonisé ?
Société
Réforme scolaire conduisant à un drame
Société
Maman, quelles langues parles-tu ?
Histoire
Le fils du pirate et le façonnement de l'histoire taïwanaise
Art
Entretien avec Chiu Chieh-Sen
Recette
Crêpes taïwanaises

Édito

« Vous êtes en réalité chinoise, parce que vous êtes issue du même peuple, au sens ethnique », me dit-on toujours. Mais si l'on ne définit le peuple chinois que d'après le seul critère ethnique, on peut également affirmer que la nation chinoise s'étend sur un territoire équivalent à moins d'un tiers de celui de l'État chinois actuel.

Si l'on définit en revanche un peuple par son histoire commune, la complexité de l'identité nationale de Taïwan peut alors s'expliquer par la complexité dans les diverses narrations de son histoire. Et les changements dans les manuels scolaires d'histoire au fil du temps sont un parfait reflet de la guerre des idéologies à Taïwan. Les Taïwanais ont appris à être tantôt chinois, tantôt japonais, tantôt taïwanais. Dans ce numéro, nous verrons à travers ces narrations différentes de l'histoire, non pas une seule fabrication de l'histoire, mais plusieurs fabrications de l'histoire de Taïwan, qui parfois induit une certaine schizophrénie dans l'identité nationale des Taïwanais.